Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article. Les États-Unis sont “alarmés” par la libération en octobre, au Mali, d’environ 200 prisonniers impliqués pour la plupart dans des violences terroristes, a fait savoir une délégation américaine en marge d’une réunion lundi 16 novembre 2020 au Conseil de sécurité. Le délégué a indiqué que le Plan d’action est l’une des grandes réussites de la non-prolifération nucléaire, du dialogue et de la diplomatie, ainsi qu’une pièce maîtresse du multilatéralisme, de la paix et de la sécurité internationale. Il s’est félicité du fait que le Comité 1267 ait été le premier à tenir une réunion par vidéo pendant la pandémie de COVID-19. La prochaine réunion du Conseil national de sécurité (CNS) consacré à l'évaluation des mesures à prendre pour lutter contre le coronavirus reste fixé à la semaine prochaine, a-t-on appris lundi de source gouvernementale, alors que des voix se font entendre pour l'avancer. M. CHRISTOPH HEUSGEN (Allemagne), Président du Comité des sanctions du Conseil de sécurité mis en place par la résolution 1718 (2006) concernant la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a averti que la couverture médiatique de la menace que constitue le programme de missiles balistiques de Pyongyang ne reflète pas l’ampleur de la menace. La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Le Président a indiqué que la situation en Libye a aussi été abordée, avant de mentionner la tenue de la séance conjointe ONU-UA. I would like to express my gratitude to the Russian Federation, in its capacity as President of the Security Council, for convening today’s session on Haiti and MINUSTAH. « En tant que Facilitateur, ma volonté fût de soutenir et d’améliorer la mise en œuvre de la résolution au nom du Conseil de sécurité, en suivant ces trois lignes directrices: la facilitation du dialogue entre les parties; la transparence de nos travaux et l’encouragement du commerce dans le cadre de la filière d’approvisionnement », a-t-il déclaré. Il est un peu frustrant de dire que nous n'avons pas été en mesure d'entrer (au Tigré), d'atteindre les personnes dont nous savons qu'elles ont besoin d'aide», a déclaré Stéphane Dujarric lors de son point presse quotidien. L’animation de la réunion santé sécurité 6. Réunion du Conseil de Sécurité sur Haïti Statement of the Special Representative of the Secretary-General for Haiti Sandra Honoré to the Security Council 11 October 2016 Mr. President, 1. Les objectifs de la réunion sécurité 2. Le Comité, qui délibère actuellement sur la liste des contrevenants au droit international, pourrait sanctionner des individus pour la première fois depuis 2018, a précisé le Président. »  Il a déclaré que l’unité du Conseil de sécurité et le ferme soutien qu’il lui a apporté ont été des encouragements constants. En France, les hauts revenus sont-ils tous des «riches»? « Il faut rappeler que le Conseil ne sanctionne pas la Somalie, mais il sanctionne ceux qui représentent une menace à la paix et à la sécurité en Somalie – il s’agit là d’une différence fondamentale. Il a souhaité que l’engagement direct du Groupe de travail avec les équipes spéciales de pays et les autorités des pays concernés soit maintenu et développé. L’Afrique du Sud, qui préside le Groupe de travail spécial sur la prévention et le règlement des conflits en Afrique, a de son côté jugé essentiels les échanges entre le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et le Conseil de sécurité de l’ONU. M. Heugsen a rappelé que son prédécesseur avait soulevé la question de la répartition des tâches entre les différents États membres au sein du Conseil, qui demeure pertinente. La définition des thèmes de prévention complétant les actions étudiées dans l'ensemble de l'entreprise 5. Depuis 2020 Le RSI a été intégré au régime général de la sécurité sociale. Le Président a détaillé le contexte actuel difficile du Plan d’action global et de la résolution 2231 (2015), en citant le retrait américain, les désengagements successifs de l’Iran et la position des États-Unis sur les anciennes résolutions du Comité 1737. «Nos discussions avec le gouvernement sur la concrétisation des accords (conclus avec l'Onu) se poursuivent. Il a assuré avoir strictement respecté les règles et procédures des comités. Le rapport des experts mentionne ainsi la présence du groupe Wagner et de mercenaires syriens dans le pays, ainsi que d’armes en provenance de Turquie et des Émirats arabes unis. Enfin, s’agissant de la Somalie, M. Kridelka a rappelé que le système de levée partielle de l’embargo sur les armes en faveur des autorités somaliennes a été étendu. Conseil national de sécurité : maintien de la bulle de cinq, retour de la semaine de cinq jours à l’école, shopping à deux, découvrez les mesures annoncées 15h49 En outre, en 2019 et 2020, ledit Comité a réussi à mettre à jour la Liste des sanctions afin de la maintenir à jour avec les dernières informations sûres. Il a rappelé à tous les États leurs obligations leur incombant dans ce contexte. Autre défi, a-t-il dit, l’impact du coup d’état au Mali d’août dernier, qui a « lacéré l’ordre constitutionnel » et, au milieu d’un processus de transition vers le rétablissement de la démocratie, risque de retarder la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, et d’en éroder les acquis. Soyez le premier à donner votre avis ! Dans ces circonstances, la Belgique a fait de son mieux pour jouer son rôle de « honest broker » entre les différentes parties, a assuré M. Kridelka, en se disant persuadé que le maintien de l’intégrité du format ouvre la voie à l’espace diplomatique. Parmi les progrès auxquels le Comité est parvenu, M. Sautter a mentionné les efforts déployés pour la surveillance de l’embargo sur les armes, qui était la principale priorité. « Il s’agit d’un organe subsidiaire du Conseil malheureusement souvent un peu négligé, parce qu’il siège à Genève et est une commission de réclamations de nature actuaire. Et malgré les engagements pris lors de la Conférence de Berlin en janvier dernier et inscrits dans la résolution 2510 (2020), les violations flagrantes de l’embargo sur les armes se poursuivent à ce jour. En revanche, l’Allemagne, qui préside également le Comité 1718 (2006) concernant la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a considéré que les réunions du Comité devaient se tenir à huis clos et qu’il n’était pas souhaitable que cette disposition soit modifiée compte tenu de la nature « délicate » des questions soulevées en son sein. M. GUNTER SAUTTER (Allemagne), Président du Comité des sanctions 1970 sur la Libye, a indiqué qu’en tant que Président du Comité des sanctions contre la Libye, il avait utilisé chaque occasion de faire appel aux membres du Comité et du Conseil de sécurité, ainsi qu’à l’ensemble des États Membres de l’ONU pour faire respecter l’obligation de contribuer à la paix en Libye. Plaidant pour le renforcement de la transparence, elle a ainsi jugé que la participation des  États  intéressés, en particulier ceux de la région, aux réunions informelles du Comité, contribuerait au renforcement de la confiance, à une meilleure compréhension et à un appui au régime de sanctions, tout en donnant  davantage de clarté et d’élan à la mise des obligations qui lui sont inhérentes. La question de la limitation de la mise à disposition de carburant et d’autres produits pétroliers raffinés demeure problématique, car il ne faut pas dépasser la limite imposée de 500 000 barils. Le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants a pour mission de veiller à la bonne application aux travailleurs indépendants des règles relatives à leur protection sociale Le Président du Comité a néanmoins regretté que la pandémie de COVID-19 ait limité les réunions en personne, remplacées par des réunions par visioconférence, et ait Conduit à reporter des visites prévues dans la région. Il a également déclaré que l’expression « régime de sanctions » est malheureuse. Il a également assisté à des événements stratégiques liés à la 1540 et envoyé des messages vidéo pour s’assurer que cette cause était entendue. Il a rappelé qu’il y a deux ans, son prédécesseur, l’Ambassadeur Umarov du Kazakhstan, avait mentionné de nombreuses critiques: les comités avaient reçu des États Membres des informations sur le manque de transparence, d’équité et responsabilité dans leurs travaux. Le Président s’est félicité que le Comité ait reçu un nombre record de réponses cette année, notamment grâce au soutien continu et aux contributions des États Membres. Conseil national de sécurité: que peut-on attendre de la réunion de ce mercredi? Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra mardi sa première réunion sur la guerre au Tigré, à la demande de l’Afrique du Sud, du Niger, de la Tunisie et de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques. Les chiffres concernant les notes verbales (NV) envoyées par le Comité sont cependant équivalents en 2019 et 2020, a-t-il indiqué. Toute l'actualité du Département de l'ile de La Réunion 974. Le représentant a aussi indiqué que le Comité s’est davantage intéressé aux capacités de financement des Chabab, ainsi qu’aux moyens de les réduire, grâce au travail d’enquête et d’analyse du Groupe d’experts. Le Président du Comité a insisté pour que les comités des sanctions veillent à ce que les exemptions humanitaires soient accordées rapidement et de manière fiable le cas échéant, et le Comité a pris les mesures appropriées à cet égard, par exemple en établissant une exemption humanitaire dans le cas de trois personnes inscrites sur la liste. «Selon certaines informations, des soldats érythréens semblent contrôler certains mouvements de réfugiés dans la région frontalière érythréenne» et «tout cela doit cesser», a insisté Christoph Heusgen. D’un autre côté, les visites du Président du Comité au Mali et dans la région, comme celle effectuée du 16 au 18 octobre 2019, ont été l’occasion idéale de s’entretenir avec les principaux acteurs, de favoriser une meilleure compréhension des sanctions, notamment des procédures d’inclusion et de retrait de la Liste. Dans ce contexte, le Comité a établi une liste de 14 personnes répertoriées qui sont exemptées de l’interdiction de voyager pour leur permettre de participer aux pourparlers de paix dans plusieurs pays jusqu’en janvier prochain. Quelle est la meilleure montre connectée ? 1. Tigré: l'Onu toujours interdite d'aide humanitaire, réunion du Conseil de sécurité, Éthiopie: l'armée cerne la capitale du Tigré, L'Éthiopie lève le voile sur le massacre, à Mai Kadra, de 600 civils en quelques heures, Calendriers et résultats des matchs en direct, Résultats, classement général Tour De France, Conseils alimentation, nutrition et santé. Or, certains États préfèrent compter en tonnes mais cela est inacceptable, a-t-il insisté en appelant à exercer une pression politique sur ces pays qui manquent de volonté politique. Il a rappelé qu’une telle exploitation est à l’origine des conflits parmi les plus insolubles en Afrique. L’organisation des réunions ou quart d'heure santé sécurité 4. Carte familles nombreuses : jusqu’à 75 % de réduction sur les billets de train. À titre personnel, il a affirmé avoir mentionné des questions liées à la résolution 1540 au cours de toutes ses rencontres bilatérales. Les personnes et agences onusiennes, ou autres, qui connaissent bien la situation sur le terrain signalent que l’assistance humanitaire s’accumule aux frontières mais que le Gouvernement fait mine d’ignorer cette situation. M. Sautter a également plaidé pour davantage de cohérence, demandant que le suivi de la mise en œuvre des sanctions imposées par le Conseil de sécurité se fasse de manière efficace, cohérente et professionnelle. Il a invité le Comité à « avoir le courage de corriger cela ». Depuis le déclenchement le 4 novembre d'une opération militaire éthiopienne au Tigré, l'Onu a conclu deux accords pour un accès humanitaire à la région et l'organisation de missions d'évaluation conjointes avec les autorités éthiopiennes, sans résultat concret jusqu'à présent. À lire aussi :Éthiopie: l'armée cerne la capitale du Tigré. Les États-Unis sont “alarmés” par la libération en octobre, au Mali, d’environ 200 prisonniers impliqués pour la plupart dans des violences terroristes, a fait savoir une délégation américaine en marge d’une réunion lundi 16 novembre 2020 au Conseil de sécurité. L'objectif est toutefois de le débuter avant 14h, l'heure habituelle de ces CNS. Le Conseil de l'UE est l'institution qui représente les gouvernements des États membres. Pour ce qui est des questions d’ordre administratif, M. Djani a relevé qu’au cours de son mandat de président le Comité avait facilité un processus transparent au sein du Groupe d’experts 1540 et de son processus de sélection des coordonnateurs. Le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu mardi sa première réunion consacrée à la guerre au Tigré en Ethiopie qui a fait fuir plus de 40.000 personnes vers le Soudan voisin, sans produire de déclaration commune, selon des diplomates. Ce Groupe est chargé d’offrir des solutions innovantes pour la prévention et le règlement des conflits en Afrique, a rappelé en conclusion son Président. « Nous devons également préserver l’intégrité et l’impartialité du mécanisme de listing. L’importation de produits de pétrole raffiné est limitée à 500 OOO barils par an, a ajouté M. Heugsen. L'Onu continue ses discussions avec le gouvernement éthiopien pour apporter une aide humanitaire à la région du Tigré mais sans résultat, a indiqué lundi 14 décembre son porte-parole tandis que le Conseil de sécurité tenait sa deuxième réunion sur ce dossier en un mois et demi. Il a rappelé que le 3 décembre dernier le Conseil a tenu une réunion sur ce sujet, en notant l’importance de la coopération entre l’Union africaine (UA) et l’ONU dans ce domaine. Apnée du sommeil : Comment mieux dormir ? La seconde séance en 2019 a été consacrée à la réforme du secteur de la sécurité, celle-ci étant un élément essentiel pour renforcer la confiance entre la population et les forces sécuritaires. Quant au Comité 1988, l’un de ses principaux objectifs est de soutenir le processus de paix et de réconciliation en Afghanistan, a rappelé M. Djani. Le Conseil de sécurité se prépare à examiner la question du Sahara occidental, à la demande de la république de l’Allemagne, membre non-permanent de l’instance exécutive des Nations unis. Il a rappelé l’impact de la pandémie sur le travail du Comité: à ce jour en 2020, le Comité a envoyé 489 notes internes et 82 lettres, contre 760 et 351 lettres en 2019. Golan – Damas veut une réunion du Conseil de sécurité La Syrie a exigé mardi une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU au sujet de la situation au Golan. Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont demandé une réunion en urgence du Conseil de sécurité, qui se tiendra dimanche à 11h00 heure locale (15h00 GMT). »  Il a invité le Conseil à continuer à intégrer la protection de l’enfant tout au long de son travail en garantissant une capacité dédiée dans les missions des Nations Unies et en mettant l’accent sur la protection de l’enfant dans les réunions et les visites dans les pays. Enfin, M. Djani a souhaité aux prochains présidents des Comités et à leurs nouveaux membres le meilleur pour les travaux futurs des Comités. Il s’agit de l’un des nombres de soumissions les plus élevées que le Comité ait reçues, s’est-il félicité. Le représentant de la Belgique a espéré que les membres du Conseil pourront s’engager à continuer à rendre les sanctions onusiennes plus efficaces en examinant les moyens permettant d’avoir des procédures plus équitables et transparentes. L'Allemagne a aussi des informations «selon lesquelles les réfugiés sont empêchés de fuir vers le Soudan (...), ce qui constitue également une violation du droit international humanitaire», a ajouté le diplomate allemand dont le pays est le donateur le plus important pour l'aide humanitaire en Éthiopie et le second le plus important pour le Soudan. En raison de «la sensibilité du sujet», leur position «est qu'il vaut mieux limiter l'implication du Conseil et éviter d'envoyer des signaux qui pourraient avoir des effets négatifs sur le terrain», a expliqué à l'AFP un diplomate sous couvert d'anonymat. La République dominicaine, qui présidait depuis deux ans le Comité du Conseil de sécurité mis en place conformément à la résolution 2374 (2017) concernant le Mali, a ainsi regretté qu’en raison de la pandémie de COVID-19, les réunions en personne, remplacées par des réunions par  visioconférence, aient conduit à reporter des  visites  prévues dans la région. En 2020, les activités du Groupe de travail ont pâti de la pandémie, a déclaré le Président. Pour ce qui a trait à la transparence, il a jugé que la participation des États intéressés, en particulier ceux de la région, aux réunions informelles du Comité contribuerait au renforcement de la confiance, à une meilleure compréhension et appui au régime de sanctions, et donnerait davantage de clarté et d’élan dans l’accomplissement des obligations, tout en accordant au Comité des informations complémentaires avec le degré le plus élevé d’objectivité et de justice. Il a ensuite souligné la charge de travail importante que représente la présidence d’un organe subsidiaire, en particulier pour les missions ayant des équipes plus réduites. C'est au sein de cette institution, appelée aussi simplement le Conseil, que les ministres nationaux de tous les pays de l'UE se réunissent … De même, le Comité a suivi de près les cas de non-respect de l’interdiction de voyager et accordé une dérogation sans précédent pour raisons humanitaires. La réunion du Conseil de sécurité devait être la première depuis le déclenchement de la guerre il y a près de trois semaines. Pour l’Allemagne, qui préside le Comité des sanctions 1970 sur la Libye, la sensibilisation  à  la mise en œuvre  des sanctions doit  également  être un élément, afin d’aider  ceux qui sont disposés à le faire sans en avoir les capacités, mais aussi pour encourager  ceux qui le peuvent mais ne le font pas. Il a aussi mis l’accent sur les implications de la menace posée par la RPDC sur la jouissance des droits de l’homme et sur l’obstination du Gouvernement nord-coréen à refuser de traiter des questions de fond sur ce problème. Les causes profondes des conflits, telles que l’exploitation des ressources, ont été au cœur de la première séance du Groupe au cours de la période. À la suite de l’arrestation d’un ancien membre du Comité, le Président a indiqué qu’il avait constamment insisté sur la nécessité pour les États Membres de respecter les privilèges et immunités des experts en mission, a plaidé M. Sautter, avant de remercier tous ceux qui ont contribué au travail du Comité au cours de son mandat. Elle a par exemple souligné avoir, au cours de son mandat, facilité la transparence au sein du Groupe d’experts rattaché à ce Comité et dans la sélection de ses coordonnateurs. Conseil de sécurité: à l’heure des bilans d’une année marquée par la COVID-19, les présidents sortants des organes subsidiaires plaident pour une transparence accrue Il s’est félicité de la baisse du nombre de pays ne faisant pas de rapport, qui est passé de 11 à 9, et de l’augmentation du nombre de rapports des États, ainsi que de ceux des organisations internationales. Le Conseil de sécurité de l’Onu tient ce mardi 24 novembre sa première réunion sur la guerre au Tigré, à la demande de la Tunisie, l’Afrique du Sud, … Alors que la France vient de connaître un pic de nouveaux cas de coronavirus, un Conseil de défense doit avoir lieu ce vendredi, à partir de 11 heures. Enfin, a-t-il dit, lors des visites de pays, il s’est avéré que beaucoup n’avaient manifestement pas conscience des raisons mêmes de l’imposition des sanctions.