Un synopsis tout simple en apparence mais servi par une mise en scène riche et recherchée, un rythme globalement assez lent pour au final, un ensemble extrêmement solide. L'idiot est mis en taule, mais c'est toujours rigolo. The doctor had told me this feeling would pass,He said time will go on and this pain wouldn't last. Mother est un film réalisé par Bong Joon Ho avec Kim Hye-Ja, Won Bin. Pour découvrir d'autres films : Ca démarre lentement, c'est poussif, aussi captivant à regarder qu'une mouche qui fait sa toilette, et malgré ma bonne volonté, je ne suis pas parvenu à entrer dans cette histoire pas très convaincante .. . Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Mais il fascine surtout par la virtuosité décomplexée de nombreuses scènes, et le portrait terrifiant du pendant féminin et asiatique du père d’"Un Bourgeois tout petit petit" de Monicelli. Cette mère nous fait un peu penser à la Gena Rowlands de Gloria prête à toutes les imprudences pour protéger l'être faible . Publicité | Stolen is a 2012 American action thriller film directed by Simon West and starring Nicolas Cage, Danny Huston, Malin Åkerman, M.C. Wow merci . Mais qu' Aronofsky soit l'un des réalisateurs les plus lourds du monde, on le savait depuis longtemps. Le succès de ce film, qui a battu le record national avec 13 millions d'entrées, s'explique par la métaphore, reçue cinq sur cinq par le public, du monstre créé par la présence militaire américaine. Bong Joon-ho se démarque une fois de plus comme l'un des plus grand réalisateur Coréen et Mother frappe fort comme une pierre dans la tronche ! Lire ses 16 critiques, Suivre son activité Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte, Avec Un couple voit sa relation remise en question par l'arrivée d'invités imprévus, perturbant leur tranquillité. Mother à une affiche très attirante (je la trouve vraiment belle et touchante), et surtout, les critiques sont assez unanimes sur ce film. With Jean-Carl Boucher, Juliette Gosselin, Sandrine Bisson, Claudio Colangelo. Encore une fois Jenifer Laurence prouve qu'elle est une actrice incroyable ! Ce soutien de l'état, assez proche du système français basé sur la notion d'exception culturelle, a permis l'éclosion à partir de 1985 de la nouvelle vague sud-coréenne : Lee Chang-dong ("Secret Sunshine"), Kim Ki-duk ("Printemps, été, automne, hiver, printemps", "Le Locataire", "Time"), Park Chan-wook ("Old Boy", "Twist") ou Kim Jee-woon ("A Bittersweet Life", "Le Bon, la Brute et le Truand"), pour ne citer que ceux qui ont connu les honneurs des festivals occidentaux. They're abducted at first port of call in Mexico. Bong Joon Ho est l'un des réalisateurs coréen les plus talentueux de sa génération, si ce n'est le plus talentueux. Santa et Cie : pourquoi le Père Noël est-il vert dans le film d'Alain Chabat ? On peut tout d'abord souligner le jeu de Won Bin et de kim Hye-Ha, tout deux très touchants dans leurs rôles, drôles aussi. Pour son quatrième long-métrage, le réalisateur coréen Bong Joon-ho livre un éblouissant polar très proche de son oeuvre précédente "Memories of murder" par son atmosphère sombre et son scénario aux rebondissements savamment dosés. Les curieux qui irons au bout seront surement déçue et perplexe par une chute qui nous laisses avec plus de questions que de réponses.Cependant cette sensation de profonde perplexité s'amenuise après le débriefing de ce film dans la rubrique commentaire qui m'a permis d'avoir à posteriori une vision du film plus valorisante et fascinante . Lire ses 34 critiques. Tout d'abord, peut-être sur le simple pan technique, Mother n'est pas un film particulièrement beau; et si la caméra se déplace de manière ingénieuse, il n'y a pas de plans fabuleux. Politique de cookies | A mother and teenage daughter go on a cruise. Une veuve se démène pour prouver l'innocence de son fils un peu simplet accusé du meurtre d'une lycéenne. C'est le genre d'oeuvre qui en fait fuir plus d'un par son absence de contexte et de fil conducteur. Mais dans le regard de cette femme on sent dès le départ une fêlure laissant supposer une culpabilité enfouie. je le conseille mais ouvrez vos chacrats avant lol. Ricardo recounts the adventures of his … La nana qui débarque, c'est donc Eve. L'histoire est d'une nullité sans nom... Allez voir des allégories dans une histoire de bébé bouffé... Est-ce que je vais voir moi des allégories biblique dans Shaun of the Dead ?? Lire ses 569 critiques, Suivre son activité Lire ses 127 critiques, Suivre son activité http://www.critiquesclunysiennes.com. Javier Cámara, Patricia Tamayo, Contact | 3/5. Peut-être les originaires de Corée aimeront-ils, ou les sympathisants, c'est logique mais je n'ai rien trouvé de captivant dans cette histoire dont même le titre n'est pas original : Allociné recense en effet des quantités de "Mother" ! Mais surtout, ce qui caractérise tout l'art de Bong Joon Ho, c'est son art de mélanger les genres, et de proposer une progression des sentiments atypiques, et généralement incroyable. Directed by Ricardo Trogi. Dans une intrigue centrée sur le rôle d'une mère cherchant à tout prix la vérité autour de son fils accusé de meurtre, Kim Hye-ja est superbe de délicatesse et de justesse avec un jeu sans fioritures. Au-delà de ses qualités techniques et esthétiques, c'est l'histoire qui prime et emporte tout sur son passage. Border line surement, mais dans tous les cas qui interpelle. Sur le scénario, ca se casse déjà un peu plus les dents. Je dois avouer que je suis sorti de la salle totalement conquis par la subtilité du film....Derrière un crime et une enquête se cache une relation entre une mère et son fils....Beaucoup de dignité chez ces deux personnages et de l'ambiguité parfois....Bong Joon Ho maitrise de façon époustouflante la technique de son film ce qui est en soi un pur régal....Les personnages coréens sont ici naturels et profonds et l'histoire s'étoffe brillamment au fur et à mesure que le film avance jusqu'à nous offrir une fin totalement jubilatoire faite de détails et de surprises...L'humour invisible de certaines scènes résident dans l'enchainement des plans et la lenteur subtile de cette oeuvre est un bonheur que je ne saurais trop vouloir partager....A voir sans hésiter. Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. : Mais ça tient la route. Préférences cookies | 9 abonnés Il est l'une des stars de "Run", la nouvelle série produite par Phoebe Waller-Bridge ("Fleabag"), disponible sur OCS. Two drifters go on a pilgrimage from France to Santiago de Compostela in Spain. C'est très léger, c'est frais. ©AlloCiné, Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné : 0 892 892 892 (0,34€/minute). 8 abonnés : Le personnage principal est puissant et charismatique. The … au Québec est un film d'horreur psychologique américain écrit et réalisé par Darren Aronofsky, sorti en 2017. 161 abonnés The Little Girl Who Was Too Fond of Matches (French: La petite fille qui aimait trop les allumettes) is a 2017 Canadian drama film directed by Simon Lavoie and starring Marine Johnson, Antoine L'Écuyer and Jean-François Casabonne. Mother n'est pas qu'un simple film sur les relations mère-fils c'est aussi l'absolu conviction d'une innocence du a un handicape, surprenant et haletant dans sa froideur le récit ne nous lâches pas jusqu’au final aussi touchant que maitrisé . When locals start telling stories of disappearances and possible murders, she is forced to confront her family's mysterious past. Le jeu des acteurs est excellent, meme si parfois (à cause du scenario) on ne sait pas si ils jouent ... Darren Aronofsky a eu l’idée de ce thriller intimiste au cours des cinq jours frénétiques qu’il a passés, seul, devant son ordinateur, dans une maison isolée. 'Watch Dog') is a 2018 Canadian crime film directed by Sophie Dupuis.The film premiered at the Rendez-vous du cinéma québécois. Après "Memorie Of Murderer", Bong Joon-ho revient et frappe presque aussi fort. Meilleurs films Thriller en 2017. de Mort de l'acteur Tommy Lister Jr., Président du Cinquième Elément. 467 abonnés 50 abonnés Je regrette cependant de ne pas l'avoir vu sur grand écran. Det er den første spillefilmen som … Mother reste un film très agréable malgré tout, bien interprété et touchant. ein Film von Darren Aronofsky mit Jennifer Lawrence, Javier Bardem. Solo A Star Wars Story sur TF1 : pourquoi le film a-t-il été un échec cuisant ? With Trevor Donovan, Sunny Mabrey, Jason Wiles, Grace Van Dien. Recrutement | Va-t-il recommencer avec une autre femme? After her father's death Catherine travels back to her old family estate in winter time Norway. Si je le descend c'est surtout parce que j'en attendais beaucoup, alors qu'il reste un très bon film. Présenté au Festival de Cannes dans la section Un certain regard, "Mother" raconte le combat d'une veuve pour innocenter son fils simplet accusé du meurtre d'une jeune fille dans une petite ville de la Corée profonde. Lire ses 3 457 critiques, Suivre son activité Longtemps, le cinéma coréen a bénéficié d'une politique de quotas pour se protéger contre la domination culturelle américaine. il y en a mare ou ils voient des propos injurieux.... ma critique est dessous....Allocinéma si j'ai de votre part une énième censure sans raison, j'écrirai plus ici et je ne vous ferez pas de la pub! However, information about her wealth was hacked when buying the tickets on internet. ce film a fait l'objet de critiques négatives que je ne comprends pas ... Je l'ai vraiment trouvé très bien ... étrange et déroutant... impossible de savoir vraiment ce qui se passe jusqu'au final ! Lire ses 593 critiques, Suivre son activité (Il en fut ainsi de Bunuel (entre autres) que j'ai toujours cordialement exécré, bien qu'il soit adulé par la critique ! Très beau film, sombre, perturbant et malsain... une œuvre d’art!! Protéger oui, mais à l'extrême, elle est tout le temps sur le qui-vive. Puis sans qu'on s'en aperçoive, car l'art du coréen n'est pas de marquer une rupture nette mais bien une progression, le film change de ton et devient plus sombre.